DEXiPM, pour concevoir et évaluer des stratégies innovantes de cultures

Modifié par mbenezit le 2014/09/26 15:25

DEXiPM est un modèle multicritère d'évaluation de la durabilité des systèmes de culture, basé sur la technologie DEXi (Bohanec, 2009). A l'origine, le modèle concerne uniquement les systèmes grandes cultures. Il a été conçu pour un public de chercheurs et vise à évaluer les performances de systèmes de culture fondés sur les principes de la protection intégrée.

Cela se traduit dans la structure du modèle par l’ajout de critères spécifiques de la protection des cultures pour renforcer l’évaluation sur ce point et permettre des comparaisons fines de différentes stratégies de protection. Le modèle étant utilisé en ex ante pour l’animation de groupes de conception, il est entièrement qualitatif et se caractérise par une décomposition approfondie de l’arborescence (75 critères basiques et 86 agrégés). Ce choix méthodologique a été retenu pour faciliter le renseignement du modèle à dire d’experts lorsque peu de références sont disponibles sur les systèmes à évaluer. Enfin, dans DEXiPM, des critères socio-économiques relatifs au contexte extra-parcellaire ont été insérés pour évaluer les performances des systèmes dans leur contexte d’évaluation. Ces critères peuvent alors permettre d’identifier quels sont les verrous à l’innovation et de définir des politiques publiques ou des stratégies de filière plus adaptées en simulant des changements de contexte

DEXiPM est déposé à l’Agence pour la protection des programmes (Paris) sous le numéro IDDN.F.R.001.490014.000.R.P.2009.000.30100. Il s’inscrit dans la dynamique de recherche de plusieurs projets européens (ECOGEN, SIGMEA, Endure, PURE) et combine différents outils et modèles préexistants (MASC, Indigo,  Salca,…) Le nom DEXiPM, est la contraction de DEXi, le logiciel de gestion des arbres qualitatifs et d'IPM (Integrated Pest Management).

DEXiPM, pour concevoir et évaluer des stratégies innovantes de cultures

DEXiPM est un outil intégré de conception et d’évaluation dynamique, multicritère, multi-échelle et multi-acteur. Ses atouts résident dans l’inventivité qu’il autorise lors de la conception des systèmes, ainsi que dans une évaluation modulable suivant les priorités des différents acteurs.

Un modèle inventif

DEXiPM a été conçu de manière à aider à concevoir des systèmes de culture qui soient véritablement en rupture avec les systèmes existants, sans s’arrêter aux critères de faisabilité économique. Car même s’il n’est pas réaliste aujourd’hui, un système peut le devenir dans un avenir plus ou moins lointain, si certaines conditions - économiques, sociales, techniques - évoluent.

Une telle liberté de conception est nécessaire car les pressions exercées sur l’agriculture, au niveau national et européen, imposent des changements profonds des systèmes de culture. On ne pourra pas atteindre, par exemple, les objectifs de diminution de 50 % des intrants du plan Ecophyto 2018 lancé en France, sans modifier les rotations des cultures, voire introduire de nouvelles cultures, donc de nouvelles filières.

Une évaluation possible selon différents points de vue

DEXiPM permet une évaluation de la durabilité des systèmes aussi complète que possible, selon des critères économiques, sociaux et environnementaux. L’originalité du modèle est de rendre cette évaluation modulable selon les critères des différents acteurs. Ainsi, chacun, agriculteur, distributeur, ONG, chercheur, peut assumer ses choix et en mesurer les conséquences en toute transparence. De ce fait, le modèle peut servir de base de discussion entre ces acteurs. 

Enfin, puisqu’il s’agit d’une évaluation qualitative, le modèle peut accepter des lacunes dans les connaissances qui sont parfois limitées à des dires d’experts.

Un arbre de décision permettant la prise en compte des trois piliers de la durabilité

Le modèle est organisé en un arbre hiérarchique dans lequel, en entrée, 75 critères basiques décrivent le système.

DEXiPM, arbre des paramètres d'entrée.. © Inra
DEXiPM, arbre des paramètres d'entrée. © Inra

Les critères sont agrégés, nœud par nœud, pour arriver en sortie à une estimation qualitative de la durabilité globale du système évalué.

DEXiPM, arbre de paramètres de sorties.. © Inra
DEXiPM, arbre de paramètres de sorties. © Inra

La pondération des critères

Le modèle permet d’introduire des facteurs de pondération des différents critères, selon les priorités que l’utilisateur leur accorde. Les acteurs peuvent ainsi tester plusieurs choix et en débattre en toute transparence, puisque la hiérarchie donnée aux différents critères choisis est apparente.

DEXiPM, pondération des critères.. © Inra
DEXiPM, pondération des critères. © Inra

Dans cet exemple, la pondération (fond vert) s’exerce à deux niveaux de l’arbre : au niveau de l’utilisation des ressources (où l’on choisit la part accordée à l’eau, à l’énergie, au sol et à la fertilisation minérale), et au niveau de l’évaluation de la durabilité globale du système étudié (ici, on accorde une part égale à la durabilité environnementale, économique et sociale, mais cela reste au choix de l’utilisateur).

D’abord développé pour les systèmes de grandes cultures, des adaptations sont actuellement en cours pour les filières légumes (plein champ et sous abri) et pour des cultures pérennes (vigne et vergers de pommiers).

Pour une présentation vidéo de DEXiPM, cliquer ici.

Contacts pour plus d'information sur les DEXi PM et ses déclinaisons sectorielles

Pour toute information sur DEXiPM, contactez la liste de diffusion suivante: dexipm (at) listes.inra.fr

Références

Pelzer, E. et al. 2012. Assessing innovative cropping systems with DEXiPM, a qualitative multi-criteria assessment tool derived from DEXi. Ecological indicators, 18, 171-182. doi:10.1016/j.ecolind.2011.11.019.

Messéan A., Lô-Pelzer E., Bockstaller C., Lamine C., Angevin F., 2010, Outils d’évaluation et d’aide à la conception de stratégies innovantes de protection des grandes cultures, Innovations Agronomiques, 8, 69-81

Retour à la page d'accueil

Tags:
Créé par Damien Craheix le 2013/10/23 16:50
© INRA Copyright 2010 - Directeur de publication : Jacques-Eric Bergez
XWiki Enterprise 6.4.6 - Mentions Légales